Faire un don Shopping

Les savoirs autochtones pourraient-ils sauver l’Amazonie ?

Au cours des 20 dernières années, la forêt amazonienne a perdu près de 54 millions d’hectares à cause de la déforestation. Cette situation est causée par l’exploitation forestière illégale, l’exploitation minière, la monoculture et les incendies de forêt.

La déforestation accélère non seulement la crise climatique, mais menace également de mettre en danger les moyens de subsistance de plus de 500 communautés autochtones résidant dans le bassin amazonien. Alors, que pouvons-nous faire à ce sujet?

Outils de résistance et de résilience

Les communautés locales et les peuples autochtones sont constamment menacés par des activités illégales liées au trafic de drogue, à l'exploitation minière et à la déforestation. Depuis 2022, rien qu'au Pérou, plus de 150 communautés ont été touchées par des crimes environnementaux résultant d'activités illicites.

Actuellement, un projet développé par la Fondation Cadasta et Cool Earth fournit aux communautés autochtones un accès à des informations et des données satellitaires sur leurs propres territoires. Pourquoi est-ce bénéfique ? Il permet aux communautés de faire des rapports détaillés sur les événements qui peuvent violer leurs droits individuels et collectifs, comme la déforestation illégale. Ces rapports seront pris plus au sérieux et recevront plus d'attention en raison de l'inclusion de ces données en temps réel, ce qui, espérons-le, conduira à des solutions plus rapides.

Outre l'utilisation de nouvelles technologies pour accéder aux données, le projet Rainforest Labs inclut également des connaissances traditionnelles dans le programme.

« Les communautés autochtones ont un lien très étroit avec la forêt et ses ressources. Ils sont ancestralement liés. Ils savent naviguer, ils comprennent les saisons de récolte et de chasse et ils possèdent des connaissances approfondies sur la gestion forestière. Tout cela se produit depuis l'Antiquité », explique Luis Goicochea, consultant technique du projet Rainforest Lab pour la communauté Awajún.

Plus de 11 XNUMX hectares protégés

Grâce aux deux équipes de suivi forestier mises en place en 2022, plus de 11 XNUMX hectares de forêt tropicale sont surveillés par imagerie satellite dans les Rainforest Labs.

Ce projet a également permis à 13 membres de la communauté des deux communautés où se trouvent les équipes d'être formés comme «moniteurs forestiers“. Cette formation comprend l'utilisation de tablettes, d'ordinateurs, d'appareils GPS et d'applications Internet pour collecter, analyser et envoyer des alertes sur l'état des forêts dans lesquelles ces communautés résident.

Laboratoires de la forêt tropicale

Luis explique qu'au départ, en raison de l'éloignement des communautés, les membres avaient peu de connaissances ou de familiarité avec les téléphones portables ou les ordinateurs. « Donc, nous avions beaucoup de travail à faire. Les moniteurs ont saisi l'opportunité d'apprendre avec enthousiasme et petit à petit, ils se sont familiarisés avec ces outils.

Les informations sont enregistrées sous forme de photos, d'audio ou de vidéos et envoyées à une carte Web, où ils peuvent voir des alertes en temps réel depuis le terrain. Cela leur permet de prendre des décisions et de se coordonner avec les autorités locales pour traiter ces cas. À ce jour, plus de 90 sessions de surveillance ont été réalisées, entraînant 5 alertes graves de perte de forêt et la documentation de plus de 200 espèces en voie de disparition habitant les forêts des communautés.

 

« Grâce à la compréhension des zones de conservation, de nombreuses choses peuvent être réalisées : récupération des espèces, connexion avec les activités économiques locales, plantation de cultures forestières – le potentiel est incroyable.

En soutenant les droits des communautés locales et des peuples autochtones et en leur fournissant des outils pour diriger la protection de leurs territoires ancestraux, nous pouvons aider à lutter contre la crise climatique. Vous voulez en savoir plus sur ce projet ? Cliquez ici